06 64 17 72 72
dogeduc18@orange.fr

Protégez votre chien en hiver

Que du positif pour vous et Votre Compagnon !

Protégez votre chien en hiver

Neige, glace, vent, froid … il y a beaucoup à préparer pour l’hiver. Tout comme nous sommes touchés par le froid, nos chiens le sont aussi. Voici quelques mesures simples à prendre pour que votre chien reste heureux et en bonne santé tout au long de l’hiver.

La déshydratation

La déshydratation est possible, même en hiver ! Il faut donc veiller à abreuver régulièrement son chien – notamment au cours des promenades si elles sont longues – et laisser de l’eau à sa disposition.

Évitez les étendues d’eau gelée

Trop souvent, nous entendons des histoires de chiens qui ont dû être sauvés des eaux glacées (et ce sont les chanceux). Il peut sembler amusant de glisser sur cet étang gelé, mais la glace peut facilement se fendre et votre chien, et vous-même, peut tomber.

Le fait de glisser sur la glace peut également entraîner des tensions musculaires et d’autres blessures.

Salage des voies – Protégez les pattes de votre chien

Regardez les attelages de chiens de traîneau et vous remarquerez que leurs pattes sont couvertes de bottines. Les mushers savent que la course peut être perdue à cause des blessures et des écorchures causées par la course sur glace.

Même si votre chien ne traverse pas 1 000 milles de nature gelée de l’Alaska, les conditions hivernales peuvent néanmoins causer des dégâts. Différents détaillants offrent des bottes de chien ou des protecteurs de pattes qui fonctionnent bien pour protéger les pieds de votre chiot.

Boules de glace entre les coussinets

Les poils des chiens de poil long peuvent former des boules de glace entre les coussinets et les orteils. Gardez-les bien coupés en coupant les poils de manière à ce qu’ils soient bien alignés avec la surface du pied.

Nettoyez les pieds de votre chien

Les rues des villes sont recouvertes de produits antigel, telles que le chlorure de sodium (sel) et le chlorure de calcium, qui rendent les trottoirs surs pour les piétons, mais peuvent endommager les coussinets. Assurez-vous de laver les pieds de votre chien. Certaines personnes gardent un seau près de la porte pour rincer les pattes de leur chien dès qu’il rentre du froid. Utilisez de l’eau tiède et assurez-vous de bien nettoyer la zone entre les orteils et les coussinets. Certains chiens auront également besoin d’un hydratant pour la peau sèche .

La lutte contre le froid

Limiter la durée des sorties 

Les chiens peuvent souffrir d’engelures, en particulier aux oreilles et au bout de la queue. Par temps très froid, il est judicieux de garder les chiens à l’intérieur, à l’exception des races nordiques à poil dur qui se sentent bien par basses températures.

S’il n’est pas possible de garder les chiens à l’intérieur, soyez conscient des principaux signes de gelure, notamment une peau blanche ou bleue.

Rester à l’intérieur

Même un gros chien à la fourrure épaisse qui vit à l’intérieur aura besoin de temps pour s’acclimater à des températures glaciales. De petites sorties à l’extérieur aideront le corps de votre chien à s’habituer au changement de temps. Faites des activités d’intérieur amu

santes.

Couvrir votre chien

Bien sûr, la plupart des chiens ont leur propre manteau, mais vous ne voudriez pas sortir dans une tempête de neige avec une veste de printemps légère. Assurez-vous que les chiens petits, délicats et à poil court, même les plus gros comme les Greyhounds, aient une garde-robe appropriée pour l’hiver. Bonus: vous pouvez vous amuser à les habiller.

Considérer l’âge de votre chien

En ce qui concerne le climat, l’âge est plus qu’un chiffre. Comme les humains, les chiens très jeunes et très âgés ont du mal à réguler la température corporelle et ont donc des réactions plus extrêmes aux changements climatiques. Les chutes dans la neige peuvent être de trop pour leurs constitutions plus délicates. Gardez les vieux chiens et les chiots à l’intérieur autant que possible.

Attention à l’antigel

Une cuillère à thé d’antigel peut provoquer une insuffisance rénale. Soyez attentif aux signes indiquant que votre chien en a avalé une partie, notamment la bave, les vomissements , les convulsions, la soif excessive, le halètement, la léthargie et une apparence ivre.

Si vous pensez que votre chien a ingéré de l’antigel, il est important de consulter un vétérinaire le plus tôt possible. Même si vous gardez votre antigel à l’abri, il y a toujours 

un danger de résidus dans les rues. La plupart des antigels sont de l’éthylène glycol vert, mais ils existent en plusieurs couleurs. Alors observez où votre chien renifle.