L’enfant et le chien : Prudence !


«Il a mordu sans prévenir! »

«Il était si patient avec le bébé! , je ne comprends pas »

Les accidents se produisent toujours quand on s’y attend le moins. Entre enfants et chiens, c’est un vrai risque. 

En tant que parents, nous devrions savoir reconnaître les signes nous permettant d’éviter le pire, afin que les enfants ne se fassent pas blesser et que les chiens ne paient par la vie nos erreurs.

Quels sont ces signes ?

Le chien grogne.

Évidemment, ce n’est pas un bon signe. Quelque chose dérange le chien. Mais le chien ne fait que le dire très clairement, et c’et à nous de comprendre et de tenir compte de ce message.

La pire erreur est de punir le chien quand il grogne. Grogner n’est pour lui qu’un «NON» en langage chien. Si nous lui retirons la possibilité de s’exprimer, que lui restera-t-il ensuite comme moyen d’expression si ce n’est la violence et la morsure.

Le chien regarde au loin, bâille, tourne le dos, etc.

Ce chien tente de dire à quel point il est mal à l’aise avec les moyens les plus aimables et respectueux dont il dispose : On appelle cela un signal d’apaisement. C’est un moyen d’expression un peu plus subtile que le grognement Malheureusement, cette attitude est souvent interprétée à tort comme «le chien ne s’inquiète pas du tout» et est détendu.

Les propriétaires de chiens parents doivent obligatoirement comprendre les signaux d’apaisement de leurs chiens. Et de manière plus générale, tous les propriétaires de chiens le devraient.

Le chien ignore l’enfant ou se retire de toutes les interactions.

Ce chien n’est simplement pas intéressé. Lorsque l’enfant entre dans la pièce, il s’en va. Lorsque l’enfant veut jouer avec lui, le chien dort plutôt. Les chiens ont soif d’interactions… mais uniquement avec les personnes avec lesquelles ils sont à l’aise. Ce n’est clairement pas le cas ici, et l’enfant ne devrait pas insister.

Pour exprimer son désintérêt, le chien a besoin d’une porte de sortie, d’un moyen de se retirer de l’interaction. Prévoyez un coin bien à lui, qui sera sa zone refuge. Et respectez cette zone en le laissant tranquille. 

Que devrions-nous faire en tant que propriétaires de chiens et parents lorsque nous voyons ces signes?

Sensibilisation, Education, Respect.

Nous devrions apprendre à nos enfants à interagir avec les chiens. Mais nous devrions aussi être réaliste et ne pas être trop exigeants. Les tout-petits ne peuvent par exemple pas interagir  parfaitement avec les chiens, car les interactions respectueuses sont nouvelles pour eux!

L’éducation et le respect sont la clé. Les enfants plus âgés doivent apprendre à lire les signaux d’apaisement afin de pouvoir comprendre leur chien et même «parler chien»! Imaginez si votre enfant pouvait répondre aux signaux d’apaisement de votre chien! Bien sûr, leur relation ne pourra qu’aller de mieux en mieux: ils se comprendraient enfin!

En ce qui concerne les chiens, nous devons leur apprendre que le contact avec l’enfant est génial et non stressant.

Des récompenses – de la nourriture ou des jeux – chaque fois que toute la famille est réunie, constituent un excellent moyen de créer l’association naturellement. Ne forcez jamais votre chien, cependant. Rien ne doit être imposé dans les relations!

Si vous avez des doutes sur la sécurité de vos enfants, veuillez consulter un spécialiste du comportement des chiens pour aider votre famille avant que le pire arrive.